Contrat de vente entreprise : les points de vigilance